nouvelle vague

Un jour, une forte tempête fit couler un bateau où se trouvaient en particulier deux moines, un novice et son supérieur. Le jeune moine réussit à s’agripper tant bien que mal à une planche de bois puis nagea vers son aîné, qui lui n’avait rien trouvé pour s’aider à flotter et commençait à faiblir sérieusement. “ Comprends-tu l’enseignement du Bouddha ? “ demanda ce dernier à son élève. Sans réfléchir un quart de seconde, le jeune moine offrit spontanément sa planche. À ce moment surgit une immense vague, haute comme une montagne, qui déposa le novice sur le rivage.

Publicités

3

“L’ouverture, l’obturateur, le point sont les trois éléments de contrôle d’un appareil photo. Pour moi, ils signifient la lumière, le temps et la conscience. Elle est la vraie trilogie.“ /  Paul Graham

Dans le Dzogchen et le Mahâmudrâ des Kagyûpa, on reconnaît trois grands types d’expériences méditatives : les expériences d’absence de pensées, de clarté et de félicité. Ces expériences, qui correspondent chacune à l’une des trois portes, sont les aspects purifiés des trois poisons. Elles sont le signe que la pratique progresse, mais peuvent aussi devenir des pièges si l’attachement s’en empare. Elles seront alors la cause d’une renaissance dans l’un des trois domaines du samsâra.

Rivières de diamant*

Celui qui peut distinguer un vrai

d’un faux kesa

est au-delà du satori.

Maître Dogen / Shobogenzo “Den e“

*les rivières de diamant sont des lignes de points servant à fixer les attaches du kesa



Bouddhéiforme

Le Kesa n’est pas rectangulaire, ni grand, ni petit, il n’est pas fait de tissu, il n’a pas de couleur, on ne peut pas le mesurer. C’est la véritable forme de Bouddha.

Maître Shuyu Narita