fautes de frappe

Devant une rose, inexplicable est notre comportement.

Épris de sa beauté, d’un geste émerveillé, nous lui ôtons la vie.

Écrire, c’est renouveler, sur soi ce geste.

Le livre ne serait que le faire-part quotidien de toutes ces morts.

 

Edmond Jabès

_Fautes de frappe

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s